La vinification

Plus de 2000 ans de fabrication du vin

Il y a plus de 2600 ans que le terroir provençal a été cultivé la première fois pour y faire du vin. Environ 600 ans avant notre ère, des immigrants grecs fondèrent la ville que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de Marseille. La culture du vin suivit dès lors les grecques et de cette manière, les vignes et les cépages furent répandus sur toute la Provence.

Aujourd’hui, la fabrication du vin est bien entendu beaucoup plus industrialisée. La majorité des raisins est vendangée au mois d’août, à la machine. Seul, notre vieil Ugni blanc de 1930 et notre Cinsault de 1942, sont toujours vendangés à la main.

Peu après la cueillette …

Le raisin passe par un égrappoir qui sépare les baies des rafles où il est immédiatement refroidi. Les vignes, les pieds, les raisins et le moment précis de la vendange sont méticuleusement suivis par notre œnologue, Jérôme Constantin, de manière à optimiser constamment la production et à obtenir la qualité la meilleure.

Le vin rosé est immédiatement stocké en cuves inox thermo-régulées, tandis que le vin rouge est mis en fûts de chêne.

Le jus des différents raisins / cépages sont conservés séparément jusqu’au mois de décembre où le travail d’assemblage du vin de l’année commence. La mise en bouteille du rosé commence au mois de février, tandis que le rouge devra attendre le mois d’août, soit après 16 mois, avant d’être mis en bouteille.

Au Château la Valetanne, nous produisons un vin rouge, trois rosés différents ainsi que un vin blanc.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.